Interview sur l’entrainement de Marion Poitevin – Guide de Haute Montagne

Aujourd’hui la Team On n’est pas que des collants rencontre Marion POITEVIN, grand nom de l’alpinisme féminin pour discuter entraînement et préparation physique.

Interview de Marion poitevin / www.pasquedescollants.com/entrainement préparation physique sport montagne alpinisme féminin pour discuter entrainement et préparation physique.http://pasquedescollants.wordpress.com

 En quelques mots Marion Poitevin c’est le dépassement des limites  aussi bien physique que sociétales, en effet l’alpinisme est un monde d’homme, et bien que cela ne tienne, elle vient bousculer les codes et ouvrir une voie aux femmes alpinistes.

Interview de Marion poitevin / www.pasquedescollants.com/entrainement préparation physique sport montagne alpinisme féminin pour discuter entrainement et préparation physique

Elle est reconnue, en plus de son parcours sportif, pour avoir été la première femme à intégrer le GMHM (groupe militaire de haute-montagne) équipe d’élite de l’alpinisme français au nombre incalculable d’expéditions en haute montagne et d’ouvertures en alpinisme.

Mais ne la cantonnons pas qu’aux titres de la presse de 2008, Marion POITEVIN c’est aussi une guide de haute montagne, un passage à l’ENAF (équipe nationale d’alpinisme féminin), le premier guide du GAF74 ( groupe d’alpinisme au féminin du CAF Haute-Savoie), et une grande grimpeuse et montagnarde, et tant d’autres choses!

Interview de Marion poitevin / www.pasquedescollants.com/entrainement préparation physique sport montagne alpinisme féminin pour discuter entrainement et préparation physique.

Léo vous propose ici son entretien sur sa préparation physique

Quelle est ta discipline de prédilection ?

Marion: Ma discipline de prédilection est l’alpinisme en général.

Quels sont tes objectifs cette année ?

Cette année sera pour moi une année plutôt « off » au niveau expédition, car j’ai choisi de préparer le diplôme d’état de ski alpin. J’ai dû donc mettre de côté mon travail de guide et mes réalisations en alpinisme.

Mon objectif principal est de progresser en ski en vue des examens du DE, tout en maintenant un niveau correct en escalade : 7c 8a.

Qu’elles sont les qualités physiques nécessaires pour ta discipline ?

Ma discipline demande un certain nombre de qualités physiques, mais l’on peut spécialement mettre en avant:

  • l’endurance
  • l’explosivité : dans un pas d’escalade, pente de neige,
  • la résistance à la fatigue
  • le cardio

Quand tu es une fille il faut optimiser. Tu peux toujours bidouiller avec le côté technique, technique de corde, gestion du matériel, gestion, gagner du temps sur les manips, prendre ce qui faut pour être plus léger.

Utilises-tu une périodisation de l’entrainement ?

Pour ma part je dédie plutôt:

  • l’ automne à l’escalade,
  • l’hiver pour le travail de la caisse pour cascade, et maintenant le travail en ski alpin.
  • le printemps  à mes sorties sont plus orientées sur les couloirs de neige avec skis sur sac et le ski de pente raide
  • l’ été à l’alpinisme et aux expéditions.

Combien de fois t’entraines tu par semaine ?

Je m’entraîne 6 jours par semaine. Les activités diffèrent selon les périodes et les objectifs. J’essaye de maintenir au moins 2 séances d’escalade par semaine.

Quels sont les différents types d’entrainements que tu réalises ?

Mon entraînement est plutôt varié, je pratique l’escalade, le ski, l’alpinisme, de la préparation physique et du yoga.

Quelle est la place de la préparation physique dans ton entraînement ?

Ma préparation physique est le plus souvent liée à un entraînement dans une activité, le plus souvent l’escalade, je varie le travail en voie ou en bloc selon la période et les envies. Sinon je réalise aussi des footing, mais plutôt en fin de printemps début d’été.

Que t’apporte la préparation physique dans ton entraînement ?

Pour moi la préparation physique doit me permettre de prévenir la blessures, en effet en alpinisme et encore plus quand tu es guide, tu as besoin de ton corps pour travailler. C’est pour cela que je me suis aussi mis au yoga, que je pratique 4 fois par semaine, chez moi ou en cours. Ca me permet de mieux me connaître physiquement et mentalement, de récupérer de mes sorties en montagne, de gagner en souplesse et d’éviter les blessures.

Je n’ai jamais eu de blessures sérieuse en 15 ans d’alpinisme et j’aimerai bien que cela continue afin de pouvoir pratiquer l’alpinisme et travailler en tant que guide. Pratiquer sans se blesser et travailler en guide.

Aujourd'hui la Team On est pas que des collants rencontre Marion POITEVIN, grand nom de l'alpinisme féminin pour discuter entrainement et préparation physique.