Interview Valentine Fabre – Entre montagne et coupe du monde de ski-alpinisme

Pour un titre de blog « On n’est pas que des collants » Valentine Fabre en est l’illustration parfaite!

Collant-pipette sur les coupes du monde de ski-alpinisme au elle fait partie des meilleures mondiales, elle sait chausser les crampons et prendre ses piolets pour pratiquer l’alpinisme de haut-vol!

Interview de Valentine Fabre

En ayant la chance de la croiser régulièrement sur les courses de ski-alpinisme et faisant partie du même club « Chamonix ski-alpinisme », c’est bien gentillement que valentine Fabre a accepté de répondre à nos questions.

Surtout que fourbes comme nous sommes nous avons profité qu’elle soit immobilisée suite à une blessure en ski-alpinisme pour qu’elle ait le temps de nous répondre! 😉

Quel machiavélisme!! 🙂

valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com
Photo Ben Tibbetts

Valentine, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

 Je suis née à Paris mais j’ai passée de nombreuses vacances été et hiver en montagne en Tarentaise où j’ai pratiqué le ski alpin dès le plus jeune âge, la randonnée et un peu l’escalade ; c’est de là que je me suis jurée d’habiter un jour en montagne (et plus jamais à Paris !). J’ai pratiqué dans mon enfance d’autres sports : danse classique (eh oui !), judo, tennis, équitation, athlétisme.

valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme
Photo Ben Tibbetts

C’est pendant mes études de médecine à Bordeaux en tant qu’élève du Service de Santé des Armées que j’ai découvert le ski de randonnée et pratiqué plus assidûment l’escalade et la montagne avec mes amis au club montagne de notre école militaire. On allait beaucoup dans les Pyrénées ! En dehors de la montagne j’étais dans un club d’athlétisme avec comme objectif le cross. Lors de mon 3ème semestre d’internat, j’ai fait un stage pratique chez le médecin généraliste à l’Ecole Militaire de Haute Montagne. C’est là que j’ai rencontré Laurent Fabre (qui deviendra mon mari par la suite) et Tony Sbalbi. Les deux compères, guides de haute montagne, pratiquaient à haut-niveau le ski-alpinisme. Mon expérience de course de ski-alpinisme se limitait alors à une course étudiante sur 3 jours à Arèches (une mini Pierra Menta) que j’avais déjà fait 2 fois, c’était assez loin du collant-pipette. Laurent et Tony m’ont convaincu de changer de matériel et d’essayer quelques parcours B. J’ai bien mordu à la discipline et je me suis dit qu’avec mes bagages en endurance et en ski, je pourrais bien m’en sortir !

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
approche refuge du tour – photo Ben tibbetts

En fin d’études, j’ai pu choisir comme affection les Troupes de montagne. En étant médecin dans une unité militaire montagne, j’ai pu suivre les formations montagnes de l’armée et être sportive était plutôt bien vu dans ce milieu ! J’ai donc été médecin militaire au 93ème RAM (Varces 38) puis à l’Ecole Militaire de Haute Montagne. J’ai pu participer à des opérations extérieures avec l’Armée mais aussi à des missions d’un autre genre comme le soutien d’expédition du Groupe Militaire de Haute-Montagne. En parallèle, vivre à proximité des montagnes facilitait évidemment la pratique du ski-alpinisme, quoique en semaine à Varces, je faisais quasiment toutes mes séances en course à pied ! Je ne pratique pas le ski-alpinisme que pour la compétition, cette activité révèle sans doute ma part compétitrice mais mon moteur, c’est la passion pour la montagne, avec la pratique de l’escalade et l’alpinisme également.

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
avec Laurent en Turquie

Avec Laurent, j’ai été également au Groupe Excellence de ski-alpinisme de la FFCAM pendant 9 saisons de 2004 à 2013. A l’époque le Groupe Excellence, c’était un peu l’antichambre de l’équipe de France avant l’orientation plus « montagne » demandée par la FFCAM dès 2008. En 2005 j’avais pu participer au relais des championnats d’Europe de ski-alpinisme car il manquait une fille. Ce n’était pas ma meilleure prestation mais ça m’a donné envie d’être meilleure sans doute. J’ai pu participer au Championnat d’Europe en 2007 et au Championnat du Monde en 2008, 2010 et 2013 mais ce n’est qu’à la saison 2013-2014 que j’ai fait ma « vraie » entrée en équipe de France !

J’ai perdu Laurent, mon mari, guide de haute montagne, dans un accident de montagne en août 2012 suite à la rupture de sa corde. Son image est toujours présente en moi, et me donne la force d’avancer…Il ne m’aura pas vu en équipe de France de ski-alpinisme mais c’est sans aucun doute grâce à lui que j’en suis là !

Je suis maintenant médecin généraliste, médecin du sport et urgentiste. Actuellement en disponibilité vis-à-vis de l’Armée, je travaille en intérim aux Urgences de Sallanches. J’ai fait mon entrée au Team Chamonix à la saison 2015-2016 à côté des meilleurs athlètes de Chamonix de toute discipline. Je suis très fière de porter les couleurs de cette vallée magnifique et magnétique !

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
équipe cham1 championnat France clubs 2015-16

 

Pour ceux qui ne te connaissent pas et qui ne connaisse pas le ski-alpinisme peux-tu nous donner ton palmarès ?

2016 :

3ème au Championnat de France de Vertical Race, vice-championne de France en individuel et Championne de France en sprint. Championne de France des Clubs avec Chamonix ski alpinisme (Yann Gachet et Baptiste Ellmenreich).

6ème de la coupe du monde individuelle d’Albosaggia avant le « drame » (fracture tibia péroné pendant la finale du sprint de coupe du monde).

 valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com

2015 :

7ème au général de la Coupe du Monde de ski-alpinisme, 2 podiums sur les épreuves de sprint de coupe du monde (Puy Saint-Vincent 2ème et Prato Nevoso 3ème en retour de blessure, fracture du bras), 4ème sur l’épreuve individuelle de coupe du monde à Puy Saint-Vincent. 4ème Championnat de France de Vertical Race, Vice-championne de France de sprint, Vice-championne de France en équipe avec Marion Manéglia…Fracture du radius pendant l’épreuve individuelle du Championnat du monde de Verbier.

Vainqueur de la Keb Classic avec Marion Manéglia. (une sorte de mini-Pierra Menta suédoise, mais sans les fanions! en effet, on part avec une carte et on s’oriente de PC en PC, le tout en terrain très alpin et glaciaire avec encordement, rappels, progression sur arêtes en « cordées » de 2 ou 3…sur le fabuleux terrain du Kebnekaise (sommet le plus haut de Suède). Cette course est « mythique » pour les suédois! Avec Marion, on pourra même se souvenir qu’on a battu une championne olympique sur cette course mémorable 😉

 

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
Valentine Fabre et Marion Manéglia aux Championnats de France équipes 2014

2014 : 4ème équipe militaire internationale sur la PDG dans un temps de 8h34 avec Yann Gachet et Gregory Mathis. 4ème Championnat de France verticale race, 4ème Championnat de France individuel, Championne de France en équipe avec Marion Manéglia, 5ème sur l’épreuve individuelle au Championnat d’Europe, 7ème du classement général de la coupe du monde, podium (3ème) en individuel sur la Coupe du monde de Tromsø

 

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
Axel Mollaret, Laetitia Roux et Valentine Fabre sur le podium du sprint de la coupe du monde de  Prato Nevoso

2013 : Championne du monde en relais avec Laetitia Roux et Axelle Mollaret. 7ème sur l’épreuve individuelle et 5ème en sprint. Vice-championne de France de Vertical race, 3ème au Championnat de France individuel. Championne de France en équipe avec Axelle Mollaret. 5ème à la Pierra Menta avec Mélanie Bernier.

3ème aux Jeux Mondiaux Militaires et 1ère en relais avec Laetitia Roux.

 

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
Valentine Fabre sur le podium championnat du monde 2013

2012 : 5ème Pierra Menta avec Nina Silitch.

2011 : mission avec l’Armée en Afghanistan pendant la saison, retour juste pour la Mezzalama avec une 6ème place sans avoir fait de ski de l’hiver ! (entraînement quasi exclusivement en salle, tapis roulant inclinable,vélo…à 1800m d’altitude ! 5 footings en « extérieur », c’est à dire dans le camp en fait, dont un semi-marathon et un 5000m en « compet » militaire). La perspective de la Mezzalama m’a motivée à m’entraîner pendant cette mission !

2010 : 3ème Championnat de France individuel

2009 : blessure fin 2008, pas de ski saison 2008-2009

2008 : 3ème relais championnat du monde de ski-alpinisme, 5ème en équipe avec Véronique Lathuraz.

2007 : 3ème PIerra Menta et 4ème Tour du Rutor avec Véronique Lathuraz.

2006 : vice-championne de France par équipe et 5ème Pierra Menta avec Muriel Vaudey.

2005 : vice-championne de France en individuel

valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com

 

Par rapport à ton sport, quel est le rythme et la période de ta pratique ?

A l’automne en attendant la neige : vélo (route/vtt)/course à pied/marche-bâtons/ski-roues au moins une sortie longue + 2 plus petites. Préparation physique générale : abdos/gainage/pliométrie/escalade (1 à 2 séances/semaine)

collants.wordpress.com

Dès qu’il y a de la neige : du volume (longues sorties) à ski et travail technique puis petit à petit du fractionné à l’approche des 1ères compétitions à mi-décembre avec différents thèmes seuil, pma, sprint…

Pendant la période de compet : une séance de fractionné dans la semaine, mais plus de seuil (on le fait bien assez en course !), des séances endurance (en fonction de mes dispos !), 1 séance ppg/étirements ou yoga.

valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com
couloir en Y Aiguille verte – photo Ben Tibbetts

J’adapte en fonction des sorties rando/alpinisme que je fais à côté, une voie d’alpinisme en altitude, ça vaut bien une sortie « longue » ! Et j’essaie de respecter un jour de repos dans la semaine.

Après la saison et été: escalade, alpinisme, course à pied, vtt, vélo de route. Reprise des « entrainements » vers août…sauf si objectif particulier, comme un trail par exemple car il m’est arrivé d’en courir bien que n’étant par une vraie traileuse !

 

 

 

valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com
Eperon de la Tournette – photo Ben Tibbetts

 

Quelles sont les spécificités nécessaires à la pratique de ton sport principal?

En ski-alpinisme, on associe l’endurance et la technicité (descente mais aussi en montée avec la glisse et les conversions). Il faut travailler tous ces aspects. L’endurance peut se travailler sans ski ! En course à pied, ski-roues, vélo, marche-bâtons…en faisant appel aux différentes zones d’entraînement (endurance, puissance aérobie, zone anaérobie). La descente demande d’avoir fait un travail préparatoire (PPG) mais surtout de skier ! Et pourquoi pas pour certains de bosser plus en empruntant les remontées mécaniques pour ne faire que de la descente. Ceux qui ont fait de la compet en alpin partent avec l’avantage de la précision, de l’anticipation…Cette année, j’ai faire un entraînement en slalom « ambiance pachons » et je pense que ça peut apporter beaucoup. J’aurais sans doute réessayé si je ne m’étais pas pétée la jambe ! Quant aux techniques spécifiques du ski-alpinisme (manip, conversion, glisse avec les peaux…), eh bien, ça se travaille aussi !

On a la chance d’avoir un bon coach expert manip à Chamonix (Yann Gachet) et de pouvoir peaufiner cet aspect lors des séances club du mardi soir.

Beaucoup de collants-pipettes qui viennent notamment du trail et sont plutôt « luge à foin » négligent ce travail sur la descente pour enchaîner les mètres de dénivelé…et pourtant il y a beaucoup à gagner pour certains. J’ajoute que je ne compte pas mon dénivelé mais plutôt le nombre d’heures faites sur les skis.

 

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
Approche Gonella – photo Ben Tibbetts

Comment programmes-tu ta saison?

Il y a souvent un objectif majeur dans la saison : faire un podium en coupe du monde/championnat du monde/Pierra Menta/PDG qui sera pour chaque athlète différent. Là dessus se greffe la saison avec les championnats de France, les coupes du monde, les grandes courses.  Il se peut que l’on ne soit pas encore prêt en début de saison, alors que d’autres ont déjà bien la patate mais les rôles seront peut-être inversés en fin de saison ; et peut-être que ces gens là n’ont pas le même objectif! Comme dit Yoda Yann Gachet « Avion de chasse en novembre, planeur en avril » donc il faut bien faire attention lorsque l’on fait du volume en avant saison de ne pas se surentraîner et ressentir de plus en plus de fatigue.  L’objectif n’est pas le plus grand dénivelé mais la performance au bon moment!

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
vélo route à Vallorcine – photo Ben Tibbetts

Quels outils utilises-tu pour tes séances d’entrainement?

En dehors du ski : vtt, vélo de route, ski-roues…mais aussi, plus rarement cependant, vélo en salle ou tapis roulant inclinable si je ne peux pas aller sur le terrain (notamment lorsque je me suis cassé le bras, c’était plus prudent et plus efficace pour faire quelques séances que sur des skis !).

PPG (préparation physique générale) : parcours varié en extérieur (escaliers, souches, bancs…) c’est plus ludique qu’en salle, exercices en salles de musculation sur appareils (assez rarement finalement), exercices de musculation sans matériel, tapis style yoga pour abdos gainage.

Les séances de ppg durent entre 30 min et une heure, que l’on peut orienter selon ce que l’on veut plus travailler (abdo/gainage, jambes, bras). Côté « muscu », je fais plutôt des exercices à poids de corps. Parmi les exercices (plutôt classiques), on trouve: gainage…etc!

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
Valentine Fabre à laPierra Menta au sommet du Grand Mont

Peux-tu nous montrer une séance type de préparation physique que tu réalises?

Difficile en ce moment… 🙂

Gainage : appui facial sur avant bras, appui latéral droit et gauche…avec swiss ball, travail sur poutre d’escalade ou barre de traction…

Abdos, grand droit, obliques…

Squats avec barre de muscu ou sans charge à une jambe, fentes avec charge, bondissements – montants, descendants, répétés, montées sur marche haute/tabouret jambes alternées, sauts sur marche haute/tabouret, réception depuis marche/tabouret (effort excentrique), proprioception avec swiss ball, coussin d’équilibre…

Valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com sport au féminin alpinisme on n'est pas que des collants
Variante Eperon Migot 2014 – photo Ben Tibbetts

 

valentine fabre ski-alpinisme compétition coupe du monde préparation physique http://pasquedescollants.wordpress.com
Arêtes Forbes- photo Ben Tibbetts

 

Majorité des photos de Ben Tibbetts : www.bentibbettsphotography.com