Nuit en refuge : la magie de la haute vallée de l’ Ubaye

Carnet d’escapades:

Nuit en refuge : la magie de la haute vallée de l’ Ubaye

 

Envie de soleil en ce début d’autonome ? “On n’est pas que des collants” vous propose une sortie dans les Alpes du Sud, pour sortir du quotidien : direction Saint-Paul sur Ubaye !

La Haute-vallée de l’Ubaye à l’automne, c’est: du soleil, des 3000 accessibles, des forêts de mélèzes qui virent à l’orange et quasiment personne sur les sentiers, bref c’est calme et magnifique ! Pour un weekend alliant plaisir de la montagne et randonnée sans trop forcer, on vous propose le Bric de Rubren.

Randonnée en ubaye à l'automne / www.pasquedescollants.com

 

Le Bric de Bubren c’est où?

Randonnée en ubaye à l'automne / www.pasquedescollants.com

Depuis Saint-Paul, il faut remonter la vallée de l’Ubaye jusqu’à Maljasset (1910 m), où se trouvent les départs de rando. Quasiment 1200 m de dénivelée vous séparent alors du refuge Franco Boerio, côté italien, où nous vous proposons de passer la nuit. Depuis Maljasset, le sentier remonte la vallée de l’ Ubaye, d’abord par une piste puis par un sentier, jusqu’à une première passerelle vous permettant de traverser la rivière et de passer en rive gauche. A noter qu’un sentier passe également en rive gauche, dans la forêt, depuis l’église de Maljasset, ce qui est intéressant pour varier les itinéraires. Le sentier traverse ensuite de petites gorges pour arriver dans un très large vallon, utilisé comme alpage en été pour les troupeaux de moutons. Pour atteindre le pas de Mongioia derrière lequel se trouve le refuge, il faut suivre le sentier qui bifurque en rive gauche de l’ Ubaye par un grand lacet pour rejoindre le vallon de Rubren. En continuant à monter vous atteignez alors la Cabane de Rubren.

 

 

 

 

La Cabane de Rubren

cabane de Rubrens - rando enUbaye / www.pasquedescollants.com

La cabane de Rubren, à 2450m d’altitude, est la demeure de Gisèle, bergère sur l’alpage. A partir de l’automne, hors de la saison d’alpage, elle la partage volontiers avec les randonneurs. Vous pouvez donc rester dormir, si la force ou l’envie vous manque pour rejoindre le pas de Mongioia. La cabane comprend deux pièces, une avec quelques couchages et une seconde, qui comprend un lit double (un luxe pour un weekend en amoureux), une table et un poêle, mais aussi de la vaisselle, des livres… A noter qu’il n’y a pas forcément de bois, ou très peu, donc pensez à en monter si vous voulez faire du feu. Le cadre est enchanteur et bien au chaud dans la cabane, on rêverait de ne plus devoir partir. Si vous avez aimé le temps passé à la cabane, vous pouvez laisser un petit mot sur le livre d’or !

Après la cabane, le sentier redescend vers le torrent de Rubren, le traverser et remonter en rive gauche, par une montée plus raide. Puis, après la traversée d’un plateau vallonné, offrant une très belle vue sur le Bric de Rubren et les sommets alentours, il ne vous reste alors plus que les quelques 150 m de montée bien raide jusqu’au pas de Mongioia. La vue sur le versant italien, une fois au col vaut largement ces derniers efforts. Ça y est vous êtes arrivés…

 

Le refuge Franco Boerio

 

Refuge Franco Boerio - rando enUbaye / www.pasquedescollants.com

Le refuge Franco Boerio, à 3089 m d’altitude, est un petit refuge tout rond, assez récent et calé à côté du grand lac de Mongioia. Ce refuge (non gardé) comprend 10 places, des couvertures mais pas de chauffage. L’eau est disponible au lac, juste à côté. Ses fenêtres offrent une vue imprenable sur le coucher de soleil sur les sommets italiens, et le sentiment d’être au sommet du monde. Si vous montez en semaine, il est possible que vous soyez seuls à dormir dans ce coin de paradis. Nous on a beaucoup aimé ce refuge pour son emplacement magique, le calme et la sensation de bout du monde. Le Bric de Rubren peut bien sûr se faire à la journée, mais ça serait vraiment dommage de se priver !

 

Bric de Rubren

Le lendemain, vous êtes à moins de 300 m de dénivelée du Bric de Rubren. Pour les plus motivés d’entre vous il est alors facile de rejoindre le sommet pour profiter du lever du soleil. La descente se fait ensuite soit pas le même chemin, soit par le Pas de Salsa. Vous pouvez également en profiter pour monter au sommet du Pic de Salsa. Le pas de Salsa vous permet de redescendre par le vallon du Loup et le lac du Loup, et ainsi de boucler votre rando. Vous rattrapez alors le sentier de montée sur dans le vallon où vous avez bifurqué pour suivre le vallon de Rubren.

La vue du sommet du Bric de Rubren

Quelques photos des paysages à la descente

 

Si vous souhaitez plus d’informations sur le topo et sur l’Ubaye, vous trouverez facilement sur des sites de rando spécialisés. Ou n’hésitez pas à nous contacter !

Photos et texte de Marine QUIERS

2 Comments

  1. Cat 26 octobre 2016 at 10:00

    Magnifique et inspirant! Belle journée … Bisous

  2. Pingback: L'outdoor, les filles & le web: Octobre - Un trek Une fille