Les différents types d’avalanches et de neige

Aujourd’hui nous donnons la parole à Didier Roche (de Ski Planet) qui souhaitait réaliser un article de vulgarisation sur les différents types de neige et d’ avalanches.

Différentes type de neige et avalanches - blog sport outdoor montagne ski et aventures www.pasquedescollants.com

Les différents types d’avalanches

Lorsqu’on vous parle des sports d’hiver, de séjours à la montagne l’hiver, vous pensez sûrement à de beaux paysages enneigés, aux spécialités montagnardes, à la pratique du ski…

Le ski est pratiqué sur des pistes de différentes couleurs correspondants chacune à différents niveaux : vert : facile, bleu : difficulté moyenne, rouge : difficile et noire : très difficile. Les skieurs avertis sont à l’aise autant sur les pistes balisées, que sur la neige non damée, non travaillée.

 

Le hors-piste est bien entendu pratiqué aux risques et périls des férus de poudreuse et reste très dangereux, mais il reste synonyme de liberté. Skier ou surfer dans cette nature vierge sans sécurité n’est pas sans conséquence. En effet, les dangers de cette pratique sont avant tout le déclenchement des avalanches.

 

Qu’est ce qu’une avalanche ?

C’est un glissement d’une grosse plaque de neige. Il existe différents types d’avalanches. Elles se déclenchent à cause du poids trop important de la neige sur les sommets, ou à cause de la température trop douce.

Quels sont les différents types d’avalanches ?

On parlera de 3 types d’avalanches : poudreuse, de plaques ou de neige humide.

Les avalanches de poudreuse :

elles se produisent lorsque brusquement une quantité de neige trop abondante est tombée. Cette dernière n’a pas eu le temps de se fixer. Ce type d’avalanche engloutit généralement uniquement le manteau neigeux de surface de cette neige instable. Le souffle de ce phénomène peut atteindre les 200km/h !

Les avalanches de plaques :

Le vent souffle la neige sur les sommets, ce qui forment des amas lourds et compacts. Des fissures se forment, et les plaques se détachent à cause du poids trop importants. La vitesse d’évolution atteint les 100km/h.

Les avalanches de neige humide :

Elles se produisent bien souvent au printemps lors du redoux. La neige fond et glisse en plaques, pouvant retirer l’ensemble du manteau neigeux sous son passage, comme si elle arrachait tout sur sa route pouvant même découvrir le sol terreux. Ce type d’avalanche se déplace très lourdement à 60km/h.

 

Le risque de déclenchement des avalanches est fonction du type de pente, de terrains, et des conditions météorologies.

Prenez garde si vous vous risquez en hors-piste. Il n’y a pas de règle, ni de loi pour les avalanches !

Nota-Bene de « On n’est pas que des collants »: Vous pouvez cependant limiter les risques en vous formant à la nivologie, en consultant les bulletins de risque d’avalanches. Et n’oubliez pas de sortir en hors-piste toujours équipé d’un pack de sécurité : pelle, sonde et D.V.A (détecteurs de victimes d’avalanche).

Différentes type de neige et avalanches - blog sport outdoor montagne ski et aventures www.pasquedescollants.com

Les différentes neiges que vous pouvez rencontrer au ski

De la neige ! Voilà ce qu’on s’attend à trouver lorsqu’on se rend en vacances au ski. Cette neige, tant adoubée, se présente sous différentes formes selon la température du moment. Elle peut être légère, collante, lourde, lisse, verglacée…

 

Voici les différents types de neige que vous pourrez rencontrer lors de votre séjour au ski.

Neige croûtée :

Suite au gel, à la pluie, un genre de croûte cassante se forme au dessus de la couche de neige.

Neige fondante :

neige, composée de grains ronds déjà gelés, qui a pris le soleil

Neige fraîche :

La neige fraîche est la neige qui vient de tomber

Neige humide :

La neige humide est la neige qui contient de l’eau

Neige mouillée ou collante :

La neige dont la teneur en eau liquide est relativement élevée. Cette neige est idéale pour faire des constructions d’igloo, ou de bonshommes de neige. Elle colle, elle est également appelée « slush ».

Neige poudreuse ou « peuf » :

Neige légère qui n’a pas encore été skiée. Cette neige est légère, et fait la joie de bons nombres de riders.

Neige profonde :

Épaisse couche de neige poudreuse.

Neige sèche ou en grains:

Cette neige ne contient pas d’eau sous forme liquide. Elle est appréciée des skieurs de piste.

Neige soufflée ou balayée :

Le vent a soufflé et a regroupé la neige à des endroits bien précis

Neige traffolée :

Cette neige est le résultat de très grands passages de skieurs et de surfeurs.

Neige transformée ou de printemps :

Neige qui a subi du gel et du dégel, puis qui se dégrade tout au long de la journée, et devient de la « soupe » en fin de journée.

Neige verglacée ou béton :

Neige qui a subi le très grand froid, et qui devient du verglas à force de damage, ou de traces.

 

Maintenant que vous savez tout sur la neige, on espère que vous aurez de la poudreuse et de la fraîche, nous vous souhaitons de belles vacances au ski

 

Nota-Bene de « On n’est pas que des collants : pour creuser sa connaissance en matière de neige et d’avalanche nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’Anena : Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches. Vous y trouverez toutes les données existantes au sujet de la nivologie, des avalanches et cela de manière poussée.

Différentes type de neige et avalanches - blog sport outdoor montagne ski et aventures www.pasquedescollants.com