Merci Janouk

Vous vous souvenez peut-être tous du Husky aventurier qui avait accompagné Marine dans ses aventures Lapone? Un chien adepte de grands espaces qui nous donnait des conseils sur « comment voyager avec un chien » et surtout « comment partir en voyage ou a l’aventure avec un chien ». Malgrès toutes les aventures mémorables qu’il a vécu avec ses maitres il a décidé de partir un peu trop tôt vers d’autres contrées a explorer, laissant ses maitres avec un grand vide. Alors nous laissons cette tribune à Marine à qui ont doit de nombreux articles sur le blog (Ubaye, Himalaya…)

Janouk-chien-husky-voyage-outdoor-ski-blog

Merci Janouk

Un mois déjà que Janouk est parti des suites d’une maladie, et même si on sait qu’il est en train de courir et déboiter des poules au paradis des chiens, il nous manque et en tant que membre de la team « On est pas que des collants », aujourd’hui on avait envie de le remercier… Alors Janouk, alias Marmoud chien terroriste, alias Alfred chien de punk à chien, alias Nounouk, roi de l’évasion, tueur de renne et chien d’amour, pour toutes les aventures que tu nous as fait vivre : merci!

Janouck-chien-husky-aventure-voyage-outdoor-blog-

Merci, de nous avoir forcé faire du sport au lieu de squatter tranquille le canapé. Sans toi on serait probablement devenus tout flasques alors merci d’avoir tracté la pulka comme un forcené en Laponie, merci pour toutes ces randos, ces nuits en bivouac, tous ces tours du plateau Sud en ski-joering avec les copains, et pour les centaines d’entrainements de vélo-course.

Merci pour tes petits défauts et tes grandes qualités. Merci pour toutes tes bêtises de chiot (et de chien adulte faut être honnête), comme réaménager le jardin avec la mousse du canapé de la terrasse (t’as raison faut arrêter d’être conformiste). Merci pour toutes tes évasions, plus spectaculaires et improbables les unes que les autres, pour toutes les fois où on a tourné en voiture dans tout le village en te cherchant, pour toutes les poules que tu as subtilisé plus ou moins discrètement, pour toutes les tranchées dans le jardin sous prétexte d’éradiquer les mulots (on sait qu’en fait, ce qui te plaisait c’était de creuser), pour tous les accrochages avec les autres chiens parce que c’était toi le plus fort, pour tous les poils que tu as mis absolument partout, et pour toutes les fois où on a dû te trainer par les pattes parce que tu voulais pas aller dormir dans l’enclos.

Merci d’avoir été un chien si sage. Merci pour toutes les fois où tu as dormi à nos pieds au bar (oui c’était souvent), pour tous les weekends escalade avec les copains à attendre au pieds des voies, pour tous les weekends camions, pour avoir partagé ta gamelle avec Virgule (mais pas avec Mojo), pour avoir été adorable avec les enfants des copains, même ceux qui te marchaient dessus, et avec les gens qui ont peur des chiens, et pour toutes ses soirées à dormir au pied du canapé. Merci pour tous les câlins, pour ne t’être jamais plaint quand on t’embêtait (et on sait qu’il y avait de quoi), pour avoir systématiquement refusé de nous faire un bisou, pour toutes les fois où tu nous a consolé, toutes celles où tu t’asseyais contre nous pour réclamer une caresse, toutes les fois où tu étais content d’être avec nous, pour ton intelligence, ton espièglerie et ta gentillesse.

Quand on a eu tout petit, on pensait pas qu’on s’attacherait autant à toi, et que tu nous laisserai un aussi gros trou dans le coeur si tôt. Un gros trou en forme de Janouk, très gros parce que tu étais un super chien.

Alors merci pour tout mon petit chien