Bibliographie alpinisme féminin

En recherchant une liste de l’ensemble des livres parlant de l’alpinisme au féminin je me suis rendu compte qu’il était difficile de s’y retrouver et d’en découvrir de nouveaux. Cela fait plusieurs années que je souhaitais réaliser cet article. Nous avions déjà commencé avec notre Bibliothèque du sport féminin.

En effet dans l’Histoire avec un grand H, de l’alpinisme on connait surtout les hommes alpinistes. Est ce par absence voulu de médiatisation, ou par hasard mais peu de livres retracent l’histoire des premières alpinistes puis par la suite des grandes alpinistes.

Nous allons essayer à notre échelle de commencer une liste des livres que nous avons trouvés sur le sujet de lalpinisme au féminin, et nous comptons sur vous pour nous aider à completer cette liste

Livres retraçant l’histoire de l’alpinisme au féminin

livre femmes au sommet reinold messner alpinisme

Femmes au sommet

De Reinold MESSNER

Editions Arthaud

Reinold Messner est l’alpiniste le plus connu au monde, le premier à avoir gravi tous les sommets de plus de 8000m d’altitude. Alors quand un grand ponte comme lui consacre un livre aux femmes alpinistes on n’a qu’une seule envie c’est de le lire. Il revient sur les pionnières de l’alpinisme en nous parlant de ces femmes d’exceptions qui ont marqué l’alpinisme
Article au sujet du livre de Reinold Messner sur rue 89

livre femmes alpiniste agnes clouzy

Femmes alpinistes

De Agnès Couzy

Editions Hoëbeke

Destins de montagne

J’ai vraiment aimé ce livre qui nous fait découvrir les destins des principales femmes alpinistes de l’histoire. Il est vrai que le livre se consacre seulement aux principales femmes ayant marqué la discipline mais le format nouvelle nous permet de découvrir leur parcours. Une fois ces destins incroyables découvert vous pouvez toujours vous pencher vers des livres qui sont consacrés à ses femmes, comme par exemple, la biographie de Chantal Mauduit.

livre femmes et alpinisme un genre de compromis

FEMMES ET ALPINISME Un genre de compromis 1874-1919

De Cécile Ottogalli-Mazzacavallo

Espaces et Temps du Sport
HISTOIRE SPORT EUROPE France

A partir de publications officielles du Club Alpin Français, d’archives diverses, et de la presse sportive et féministe, cet ouvrage questionne la spécificité de l’alpinisme féminin. Un livre qui nous rappelle que l’alpinisme, sport aristocratique par excellence au XIXe siècle, est l’un des premiers sport à avoir vu des femmes dans les pratiquants. Un livre en lien qui revient aussi sur la création du club alpin français qui dès sa création a accepté les femmes, comparé à son homologue anglais qui boudait la gente féminine. Les discours, représentations et les pratiques sont analysées et permettent de montrer les effets du genre et de leur rapport de pouvoir sur l’évolution de l’alpinisme féminin. Même si l’investissement des femmes est circonscrit, elles revendiquent et conquièrent de nouveaux droits mais sans jamais remettre en cause les hiérarchies entre les sexes. Un travail de thèse complet très intéressant mais que l’on déconseille en livre plaisir car mieux vaut être concentré pour bien ingérer l’ensemble des informations.

dictionnaire des femmes alpinistes nanou saint lebe

Dictionnaire des femmes alpinistes

Livre de Nanou Saint-Lèbe, aux éditions Pimientos

Le dictionnaire des Femmes Alpinistes dans le Monde. Il détaille l’existence de 575 femmes auteurs de premières ascensions, parmi lesquelles, pour les plus anciennes, Rosalie Ramond Borgella (1793, Pyrénées) et Marie Paradis (1809, Alpes). À côté des grands noms de l’alpinisme féminin, on pourra y découvrir de nombreuses grimpeuses inconnues ou oubliées.

Un livre à garder à côté de son bureau pour venir y piocher chaque jour un nouveau nom et parfaire sa culture sur l’alpinisme au féminin, et de l’alpinisme en général.

Livres sur des portraits de femmes alpinistes

livre autobiographie chantal mauduit paulsen

Chantal Mauduit – Elle grimpait sur les nuages

Alexandre Duyck

Editions Paulsen

Un beau livre sur un destin hors norme d’une très grande alpiniste française. un livre qui nous fait entrevoir l’humain derrière l’aventurière et derrière l’ombre de la grande alpiniste. Personnellement je ne connaissais que de nom Chantal Mauduit et certaines de ses réalisations. Ce livre permet de remettre sur le devant de la scène une figure de l’alpinisme français. Alexandre Duyck par la lecture des carnets de Chantal Mauduit, et la rencontre des personnages marquant de sa vie, nous emmène dans sa vie personnelle qui a accompagné sa vie d’alpiniste.

I’ll call you in kathmandu – The Elizabeth Hawley Story

Bernadette McDonald

First Edition

Une biographie admirable d’une femme intrigante, Elizabeth Hawley qui sait tout sur l’histoire de l’escalade himalayenne au Népal et sur son séjour au Népal. Bernadette McDonald Elle a quitté l’Amérique dans les années 1950 pour parcourir le monde – et bien qu’elle n’ait jamais gravi une montagne, elle est devenue l’une des figures les plus importantes de l’histoire de l’escalade himalayenne.

Les Népalaises De L’Everest – Quand Ascension Rime Avec Émancipation

Benoit-Janin Anne

Éditions Glénat

Dans un pays où les femmes ne bénéficient pas des mêmes droits que les hommes, gravir le plus haut sommet du monde permet à certaines Népalaises de s’élever au-dessus de leur condition. Rencontre avec neuf femmes puissantes.

Les alpinistes et les trekkeurs apprécient le Népal pour ses montagnes et le sourire légendaire de ses habitants. Ils savent, pour la plupart, la pauvreté de ce pays, mais ils ignorent le plus souvent le sort qui y est réservé aux femmes.

Au Népal, où le suicide est la première cause de mortalité féminine, une poignée de femmes ont bravé le poids des coutumes pour réaliser leur rêve et devenir les égales des hommes.
Elles sont alpinistes, Sherpanis (ethnie de la vallée de l’Everest) pour la plupart, et gravissent les plus hauts sommets du monde.

Pasang Lhamu Sherpa Akita, Maya Gurung, Maya Sherpa, Dawa Yandzum Sherpa (première femme guide de haute montagne du Népal), Doma Sherpa Pinasa, Kalpana Maharjan, Lakpa Sherpa (neuf fois l’Everest !) et Shailee Basnet (également humoriste !) ont mis leurs pas dans ceux de Pasang Lhamu Sherpa, la première Népalaise au sommet, en 1993, où elle a trouvé la mort.

Elles témoignent de leur condition, leurs aspirations, leur émancipation, dans l’intimité de conversations menées par la sociologue Anne Benoit-Janin pour la réalisation de son film Les belles envolées. Car l’Everest a donné des ailes à ces femmes. Plus haut, plus difficile que le sommet, elle font rimer ascension avec émancipation.

Claude Kogan, première de cordée

Charlie Buffet

Editions Robert Laffont

L’extraordinaire destin de l’une des plus grandes alpinistes françaises de son temps.

Claude Kogan, la « femme la plus haute du monde », mesure un mètre cinquante! Une petite grande dame de la montagne, donc, enthousiaste, vive, bourrée d’énergie mais pas seulement: la vie de Claude Kogan est un vrai roman. Née à Paris en 1919, elle était promise à un destin d’ouvrière: sans père, de mère pauvre, sortie de l’école à quinze ans, elle était couturière et aurait dû le rester. Pourtant, un beau jour, elle laisse ses aiguilles pour grimper une falaise… Et ne s’arrête plus. Elle ira désormais jusqu’au bout de ses passions. Passion des sommets, et passion d’un homme: l’histoire de son amour pour Georges Kogan est à l’image de ses ascensions d’alpiniste, extrême. Nice, 1942. Georges est juif et, comme sa famille, menacé par la déportation. En ces temps de terreur, la montagne apparaît soudain comme un univers parallèle où il est encore possible de vivre hors du temps et dans la dignité. Georges et Claude se réfugient dans le massif du Mercantour. Mais ils seront vite rattrapés par la guerre… Leurs exploits resteront marqués par ce qu’ils auront vécu dans les Alpes pendant l’Occupation, en marge d’une des plus grandes tragédies de l’Histoire. En décembre 1951, Georges est emporté en quatre jours, à trente-quatre ans, par une hémorragie intestinale. Jeune veuve, Claude Kogan reprend leur entreprise de confection et réussit dans les affaires. Mais surtout, elle continue à courir les montagnes du monde.Au Cho Oyu, son dernier voyage, elle porte à elle seule le destin de l’alpinisme féminin. C’est un fardeau trop lourd. Elle meurt à quarante ans, ensevelie par une avalanche dans sa tente, à 7 000 mètres d’altitude. Son corps n’a jamais été retrouvé…

Je ne te ferai pas attendre

Nives Meroi

Editions du Mont-Blanc

Plus qu’un simple récit de montagne. Une histoire d’amour, belle et pure comme les sommets.

Cette histoire commence et finit sur le Kangchenjunga, le troisième sommet le plus haut de la Terre, l’un des plus difficiles à gravir. C’est une histoire épique, une histoire d’alpinisme, mais aussi et surtout, une histoire d’amour et d’accomplissement intérieur. Nous sommes en 2009. Nives Meroi est en compétition avec deux autres alpinistes pour gagner le titre de première femme à avoir conquis les quatorze 8 000 de la planète. Comme elle l’a toujours fait, elle aborde le Kangch, son douzième sommet, en cordée avec son mari Romano et sans « compromis » : ni porteurs de haute altitude, ni oxygène. Mais, à quelques centaines de mètres du sommet, Romano ne se sent pas bien et s’arrête. Que va faire Nives ? Poursuivre la conquête de ce sommet, comme beaucoup le lui auraient suggéré ? Non, sans la moindre hésitation, elle abandonne la course, incapable de laisser Romano attendre seul. Ainsi se conclut le premier acte de ce récit. S’ensuivront trois autres dans lesquels interviennent la maladie, la complicité, la capacité d’attendre, la volonté de réagir.

Henriette d’Angeville la dame du Mont-Blanc

Colette Cosnier

Editions Paulsen

Henriette D’Angeville fur la première vraie « femme alpiniste ». Au sommet du Mont-Blanc en 1838, elle enchaîna les ascensions jusqu’à un âge avancé ne cessant de parcourir ces montagnes qu’elle aimait tant. Elle fascina son entourage et la bonne société de l’époque par son énergie, son audace et sa liberté d’esprit. L’auteur, Colette COSNIER, professeur d’université enseigne et publie sur la littérature du XIXe siècle.
Elle a découvert la vie et les écrits d’Henriette d’Angeville et conquise par le destin de cette femme nous en donne un portrait passionnant.

une femme, sept sommets, dix secrets - l'éloge du savoir-suivre Lavaud, Sophie - Chambaretaud, Didier

une femme, sept sommets, dix secrets – l’éloge du savoir-suivre

Lavaud, Sophie – Chambaretaud, Didier

Edité par FAVRE

 » 7 fois 8000 font 56000. Dans le jargon de la haute altitude quand on parle de  » 8000 « , on fait allusion aux 14 sommets qui, sur la Terre, culminent à plus de 8000 mètres. A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai gravi 7 de ces grands sommets. Dont l’Everest, le plus haut point de la planète. Dans ce petit monde-là, on m’appelle actuellement la 56000 lady et ce surnom change tous les ans, vous allez comprendre pourquoi en faisant défiler les chapitres de ce livre. Je ne viens pas vous parler des sommets du monde en eux-mêmes ni d’exploits sportifs extraordinaires, mais de comment on y parvient quand on est quelqu’un d’assez ordinaire en somme. Et je vais vous donner immédiatement la réponse :On ne vous l’a sans doute pas souvent dit comme cela. Selon moi, c’est en suivant que l’on arrive au sommet !Oui je sais, c’est un point de vue encore assez peu commun notamment dans le monde de l’entreprise et dans les grands médias où tout tourne toujours autour des figures du leader et du héros. Je voudrais vous raconter ces grands sommets pour une fois du point de vue du follower. Je voudrais vous inciter à vous glisser dans ma paire de crampons au-delà de 8000 mètres et par moins vingt degrés, pour que vous partagiez le temps de la lecture de ces quelques pages le doute et les sentiments de celui qui suit le premier de cordée tout osant regarder vers le sommet.Mais avant, je vous expliquerai comment j’en suis arrivée là et surtout pourquoi j’ai choisi la voie escarpée des cimes pour me réaliser « 

Honouring high places: the mountain life of Junko Tabei

Junko Tabei

RMB | Rocky Mountain Books

Honoring High Places est une collection fascinante de faits saillants de la vie émouvante de Junko Tabei qu’elle considérait comme importante, inspirante et intéressante pour la culture de l’alpinisme.

On commence sur le mont Everest, où la première expédition entièrement féminine rencontre un désastre mais se poursuit contre toute attente. L’histoire se déplace ensuite vers les premières années de la vie de Tabei et se reflète sur son enfance à la campagne en tant que fille frêle sans talent pour le sport et son milieu qui ignorait sa passion pour la montagne. S

Regions of the Heart: The Triumph and Tragedy of Alison Hargreaves

David Rose and Ed Douglas

National Geographic Press

une biographie importante qui cherche à rétablir les faits sur Alison Hargreaves – son dynamisme, son statut de professionnelle et sa responsabilité en tant que mère. Rose et Douglas sont à la fois objectifs et sympathiques dans leur narration de l’histoire complexe de sa vie.

l_everest-_-la-folie-n.-lamoureux-couverture_2

L’Everest à la folie

Nathalie Lamoureux

Editions Guérin- Paulsen

Nathalie Lamoureux, journaliste et auteur qui a déjà conquis ses lecteurs avec Courir de plaisir, s’intéresse maintenant à ceux que l’Everest fascine. Comme toujours, elle mouille sa chemise et se lance à l’assaut du géant de la planète…

On ne m'a pas volé l'Everest Lydia Bradley livre

On ne m’a pas volé l’Everest

Lydia Bradley

Editions Paulsen

Première femme à réussir l’Everest sans oxygène, ses compagnons l’abandonnent et l’accuseront de mensonge. À tort.

8000 mètres et quelques rêves

Laurence de la Ferrière

éditions Bueb Et Reumaux.

L. de La Ferrière collectionne les exploits himalayens avec son mari B. Muller. Elle possède le record mondial féminin d’altitude sans oxygène. Une femme raconte l’univers impitoyable de la haute montagne

de Rozenn Martinoia

Sainte Rita ou les causes alpines désespérée

Rozenn Martinoia

Editions JME

Un bon bol d’humour dans un format transportable qui vous permettra de lire les nouvelles de Rozen Martinola de partout (en refuge, en bivouac, peut-être à éviter aux relais, les crises de rire peuvent vous faire inopinément lâcher l’assurage de votre coéquipier…)

Une vision originale des sorties en montagne, qui nous fait vite constater que nos sorties, même avec toutes les boulettes que l’on peut réaliser, sont encore loin des exploits possibles!

Ascensions

Catherine Destivelles

Editions Arthaud

Depuis ses premiers pas à 12 ans sur les rochers de Fontainebleau, Catherine Destivelle ressent l’impérieux appel de la roche. Adolescente, elle va même jusqu’à esquiver la surveillance parentale pour aller grimper bien loin de Paris, dans les Alpes du Sud. à 25 ans, elle se lance dans la compétition et rafle vite les meilleures places, mais elle se lasse de cet univers routinier et rêve de grands espaces. Cette grimpeuse insatiable se tourne vers la haute montagne et participe à des expéditions en Himalaya. 

La Dame de Pic

Simone Badier

Editions Paulsen

De Fontainebleau aux Dolomites, en passant par le Saussois et les faces Nord, parcours exemplaire d’une alpiniste extraordinaire.

livre a-la-verticale-de-soi- stephanie Bodet

A la vertical de soi

Stéphanie Bodet

Editions Paulsen

Rien ne prédisposait une petite fille asthmatique À devenir l’une des meilleures grimpeuses du monde. Pourtant, Stéphanie Bodet l’a fait. Elle parcourt depuis plus de vingt ans les parois du monde avec son compagnon Arnaud Petit. Grâce à l’écriture, elle réconcilie son goût de l’action et de la contemplation. Retrouvez l’interview de Stéphanie Bodet sur notre blog.

Cent heures de solitude

Gaëlle Cavalié

Editions Paulsen

Une jeune alpiniste raconte quatre jours et quatre nuits d’une aventure solitaire devenue lutte pour sa survie.

Edge of the Map: The Mountain Life of Christine Boskoff

Edge of the Map: The Mountain Life of Christine Boskoff

Johanna Garton

Une biographie de l’alpiniste et guide américaine Christine Boskoff, une femme du Midwest qui a surmonté une tragédie personnelle et grimpé six des sommets de 8 000 mètres (toujours le record pour une femme nord-américaine) et a dirigé la compagnie de guide basée à Seattle, Mountain Madness

Rising: Becoming the First North American Woman on Everest

Sharon Wood

Le 20 mai 1986, au sommet du mont Everest, Sharon Wood était prête à abandonner. . Quelques heures plus tard, à l’heure bien trop tardive de 21 heures, Wood est devenue la première femme nord-américaine à atteindre le sommet et la première femme au monde à le faire via la difficile West Ridge. Leur ascension de la crête ouest par une nouvelle variante, sans l’aide de Sherpa, est une réalisation qui ne s’est jamais répétée

Space Below My Feet

Gwen MOFFAT

En 1945, alors que Gwen Moffat avait 20ans, elle abandonna son poste de chauffeur dans l’armée et partit vivre à la dure au Pays de Galles et en Cornouailles, grimpant et vivant de pratiquement rien. Elle a fait de l’auto-stop, voyageant de Skye à Chamonix et de nombreux endroits entre les deux, avec tous ses biens sur le dos, bien que ceux-ci ne représentaient guère plus qu’une corde et un sac de couchage. Et toujours il y avait les montagnes, l’éloignant d’un travail «convenable». Tout au long de cette histoire unique, il y a des récitsd’exploits d’alpinisme alors que Moffat s’attaque aux ascensions les plus difficiles et devient la première grimpeuse britannique – et la première femme devenir guide de montagne.

Just For The Love Of It

Cathy O’Dowd’s

Le parcours de Cathy pour devenir la première femme au monde à gravir l’Everest des deux côtés. Défi, aventure, amour, choix de vie et de mort. La plus haute montagne du monde, escaladée juste par amour.

golden age climbers quenns of the climbers

Golden age climbers 19th centur Queens of the climbers

Sanjaa Zaya

Les grimpeuses de l’âge d’or et les reines des grimpeurs qui ont commencé leurs histoires en 1808, ont été admirées, honorées et se sont souvenus de leurs succès dans le monde de génération en génération. C’est la grande histoire de ces femmes qui ont quitté leurs altitudes et se sont battues pour les sommets des continents et, ce faisant, sont devenues les représentantes des voix et des rêves des femmes, les héroïnes de scientifiques-chercheurs, d’écrivains, de sociétés sociales. acteurs et militants de l’égalité des sexes des XVIIIe et XIXe siècles. Cette belle histoire est également enrichie par les efforts et les luttes des femmes qui reposent désormais pour toujours dans les montagnes.

(Visited 463 times, 1 visits today)