Test du SPLITBOARD by Plum

Qu’en est il de la pratique du snowboard en montagne? Pour répondre à cette question Léo est allé tester un Splitboard Plum à Val-Thorens durant le Rock On Snowboard tour afin d’éclaircir ce point.

Qu’est ce qu’un Splitboard?

Un splitboard est un snowboard coupé en deux (ou plus) que l’on peut utiliser comme un snowboard normal à la descente et qui quand on le sépare en deux nous permet d’avoir deux skis de randonnée au pied pour s’évader en montagne. Cette planche est accompagnée de fixations spécifiques amovibles afin de les utiliser aussi bien à la montée qu’à la descente. Il existe une multitude de systèmes de fixations conçus pour cette pratique permettant d’utiliser des boots de snowboard “classiques” ou des chaussures de ski de randonnée. Le splitboard permet aux snowboarders d’accéder aux itinéraires de randonnée à ski sans avoir à utiliser des raquettes et le snowboard dans le dos: une vraie révolution. Bien que ce système existe depuis quelques années avec des mises en oeuvres plus ou moins réussies le matériel est maintenant facile à utiliser et polyvalent.

Test splitboard plum à Val Thorens
Léo en train de mettre les peaux de phoque sur le splitboard coupé en deux, afin de pouvoir monter.

Le Splitboard by PLUM:

La planche que j’ai testé une TALPS 156 est un modèle de chez PLUM, une société haut-savoyarde spécialisée dans le développement et la fabrication de fixations de ski de randonnée usinées dans la masse. Depuis quelques années l’entreprise PLUM s’est penchée sur le développement d’un système de fixation ergonomique et efficace les Feyan afin de pouvoir emmener son snowboard en montagne sans se poser de question.

feyan, fixations, splitboard, PLUM
Spoiler en carbone de la fixation Feyan. Photo: Julien Ferrandez

 

Toute cette description c’est sur le papier mais qu’en est il réellement sur le terrain?

Afin de tester le splitboard à la descente mais aussi à la montée, nous sommes allé tricoter aux alentours du Péclet au dessus de la Station de Val-Thorens. Notre petit parcours m’a permis d’essayer le splitboard avec les peaux, sur le sac dans des petits couloirs de neige, en position ski à la descente et bien sûr en position snowboard à la descente.

Splitboard, Plum, ski, snowboard, Val-Thorens, neige, randonnée, ski de randonnée, Péclet, drone
Petit portage dans un couloir de neige.

Le système de fixation:

Au premier abord, les fixations Feyan sont légères et rigides avec un spoiler en carbone. Le système permettant d’enlever les fixations pour les placer en position montée (et inversement) est simple car il est composé d’un seul petit levier. Ayant par le passé testé d’autres systèmes plutôt complexes, j’ai été impressionné par la simplicité de celui-ci. Malgré la glace qui se loge dans les petits interstices comme dans toutes les fixations de ski ou de snowboard, les manipulations de se font fait très aisément.

A la montée, le spoiler se règle pour permettre un plus grand débattement ce qui est une bonne chose cependant ne vous attendez pas à avoir une allonge de pas comparable à vos chaussures de ski-alpinisme, mais l’objectif de ce matériel n’est pas le chrono. Le maintient est bon même dans les légers dévers.

A la descente la rigidité de la fixation impressionne et rend la conduite de virage très précise et agréable même si je suis plutôt habitué à des fixations de freestyle souples.

valtho30
Photo: Julien Ferrandez

La planche:

La planche que j’ai testé est une TALPS 156, c’est court, il existe bien une version 162 et même 162 wide mais j’avais envie d’une planche joueuse qui tourne vite et c’est le cas. Avec ses 14m de rayon de courbe, la Talps 156 est agréable quand ça tournicote et que l’on doit faire des virages sautés mais elle est aussi très à l’aise dans la neige profonde. Je n’ai pas pu la tester dans des grandes faces mais en bombardant sur les pistes Val-Thorens je me suis dit que la 162 serait peut-être un plus stable.

test splitboard plum à Val Thorens

Conclusion du test

En conclusion, pour une première sur un Splitboard PLUM, j’ai trouvé ça très agréable le système est efficace et bien fini ce qui est un atout en montagne puisqu’on doit être rapide et sûr de son matériel. Le système fixation + planche est relativement léger et se porte facilement sur le sac pour grimper un petit couloir. Le fait de pouvoir fixer la fixation en position ski (sans que le talon ne se décolle) est très appréciable en fond de vallon quand il y a une petite descente à faire en peaux. La planche quant à elle est très agréable à la descente et pardonne pas mal d’erreurs de pilotage. A la montée c’est relativement pratique, mais ça ne vaut pas encore les skis, surtout dans les parties en gros dévers.

J’ai hâte de tester maintenant la TALPS 162 dans une vraie sortie montagne pour voir si je prendrais un splitboard ou des skis lors de notre voyage au Japon de février prochain!

 

Les + de ce splitboard:

  • Simplicité et Efficacité du système Feyan
  • Légèreté
  • Planche joueuse et adaptée à une pratique montagne

Les – de ce splitboard:

  • Difficulté à passer les dévers à la montée

 

 

2 Comments

  1. Pedeo 9 décembre 2016 at 07:55

    Super elle a l’air sympa cette plum…

    Tu vas prendre un split c’est sur!!!!!!

    1. tnaville 12 décembre 2016 at 13:32

      C’est vrai que c’est très tentant!!!